• Email: contact@geocom-sarl.com
  • Téléphone: 01 73 26 61 / 07 49 11 78 / 07 30 19 07

Images satellitaires

Les images satellitaires sont un ensemble de données qui décrit la réalité du moment. Que vous soyez en train d’étudier les modifications d’une région sensible, de cartographier des ressources ou d’évaluer les conséquences de catastrophes naturelles, l’imagerie archivée vous permet de localiser et de mesurer les transformations ayant affecté une région et l’imagerie récente, elle, vous permet de mettre à jour des SIG, d’améliorer une prise de décision, et de fournir une information actualisée et complète. Geocom met à votre disposition des images satellite Optiques et Radar.



Comment vendons-nous nos images ?

Bénéficiaires :

  • Partenaire Régionaux ;
  • Partenaires gouvernementaux.

Kilomètres carré d’images (données) collectées par nos satellites :

  • Droits de vente des données par territoire ;
  • Nouvelles collectes et données d’archives ;
  • Clients gouvernementaux et privés ;
  • Temps de revisite des satellites (2 jours en moyenne).

Images optiques très hautes résolution (30Cm)

  • IKONOS-1999, 82cm en panchromatique et 3,2m en mode multi-spectral ;
  • GEOEYE 1-2008, 41cm en panchromatique et 1,64m en mode multi-spectral ;
  • QUICKBIRD-2001, 61cm en panchromatique et 2,44m en mode multi-spectral ;
  • WORLDVIEW 1-2007, 50cm en panchromatique ;
  • WORLDVIEW 2-2009, 46cm en panchromatique et 1,85m en mode multi-spectral ;
  • WORLDVIEW 3-2014, 31cm en panchromatique et 3,7m en mode infrarouge ;
  • WORLDVIEW 4-2016, 30 cm en panchromatique.

Images Radar (10m)

    Quelques bénéfices de l’imagerie radar sur l’imagerie optique:

  • Capacité de vision par tout temps, en particulier pour examiner les pays régulièrement nuageux comme ceux de la ceinture équatoriale ;
  • Propriétés d’imagerie cohérente (capacités à collecter des signaux en amplitude et en phase) utilisées en interférométrie où elles permettent des mesures d’altitudes extrêmement fines et des contrôles de déplacement plus fins encore (des fractions de la longueur d’onde utilisée) ;
  • Complémentarités qu’elle apporte à l'imagerie optique. Elle est particulièrement sensible aux propriétés géométriques des cibles qu’elles soient microscopiques (rugosité, effets de surface) ou macroscopiques (orientation, multiréflections), tandis que l’imagerie optique est plus sensible aux propriétés physico-chimiques des cibles (émissivité, albédo, couleur). Parmi les propriétés auxquelles le radar est sensible, la nature des matériaux (cibles métalliques, par exemple), ou leur état (humidité des sols, sécheresse d’une végétation) sont des paramètres importants souvent imperceptibles en optique.